Papier d'Arménie

Papier d'Arménie

C’est en 1885 dans un petit laboratoire de Montrouge qu’Auguste Ponsot mit au point le papier d'Arménie, ces petites bandes de papier qui, en se consumant, débarrassent l’air ambiant des mauvaises odeurs.

 

Depuis, rien n’a changé : le même laboratoire, le même produit, la même recette et la même famille qui veille jalousement sur le secret de sa fabrication. Car le papier d’Arménie est un produit dont la composition et le procédé de fabrication sont restés inchangés : le benjoin, résine d'origine naturelle provenant du styrax (un arbre du Laos) en est son principal composant. Il est liquéfié, mélangé à d’autres essences naturelles et fixé sur un papier buvard.

Le plus ancien des désodorisants fait toujours la preuve de son efficacité pour atténuer les odeurs de cuisine, de tabac, d’animaux… Ainsi, il peut être utilisé tout au long de l’année pour désodoriser votre maison et créer une atmosphère propice au bien être.


Conseils d’utilisation : Pour une utilisation efficace et optimale, brûler 1 lamelle 3 à 4 fois par semaine.


Mode d’emploi : Détacher une lamelle, la plier en forme d’accordéon, la poser sur une soucoupe, l’allumer en soufflant légèrement pour éviter de l’enflammer, car elle doit se consumer lentement.


Le Papier d’Arménie peut également être utilisé sans combustion pour parfumer l’intérieur de vos armoires et tiroirs, vêtements, livres…

 

(photo non contractuelle)

    CHF6.00Prix
    Variété

    Rue du 23 juin 13

    2830 -Courrendlin

    075 415 20 73

    • Facebook
    • Noir Icône Instagram

    ©2020 par Ludovic Vitelli et Dominique Weber